OCCUPATION GENERALE DE L'ESPACE

Nombre de communes occupées en 1990 : 6
Liste des communes hébergeant des marmottes en 1990 :
Borée, 2820 ha, Chaudeyrolles, 1896 ha, La Rochette, 1430 ha, Le Béage, 3324 ha, Les Estables, 3397 ha, Saint-Andéol-de-Fourchades, 1648 ha,
Superficie administrative communale occupée par les marmottes en 1990 : 14515 ha
Superficie rectangulaire totale occupée par les marmottes du Mezenc en 1990 : 5502 ha

Nb de sites connus en 1990 = 16
Nb de sites occupés en 1990 = 16
Un nouveau site a été observé en 1990
Nb de sites vides ou abandonnés = 0
Coefficient d'occupation des sites = 100 %
Coefficient de creation de sites : 0 %

EVOLUTION GENERALE DE LA POPULATION

Nb total de marmottes en fin de saison, 10 ans avant (septembre 1980) = 1
Nb total de marmottes, avant le début de l'hibernation (septembre 1989) = 48
Nb total de marmottes en fin de saison (septembre 1990) = 53
Progression de la population en 10 ans = 98.11 %.
Progression de la population en 1 an = 9.43 %

STRUCTURE D'AGE DE LA POPULATION

Nb d'animaux en début de saison (ayant survécu à l'hibernation) en 1990 = 48
Pertes pendant l'hibernation 1989-1990 : 0 marmottes, soit un taux de mortalité hibernale de : 0 %
Les 53 marmottes (suivies de mars à septembre 1990) se repartissent en :

  • Nb de groupes familiaux en 1990 = 11 , soit au moins 22 adultes.
  • Nb total de marmotons observés en 1990 : 5
  • Nb d'animaux subadultes en 1990 : au plus, 26

FECONDITE ET RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION

Nb de portees = nb de couples réellement reproducteurs : 2
Nb moyen de marmottons par portée : 2.5
Fecondite de la population = 18.18 %
Le taux de renouvellement de la population (= nb juv/nb survivants) est, cette année, de 10.42 %.

TENDANCES GLOBALES DE LA POPULATION

Occupation territoriale
Selon Catherine PERRIN (in : ORGANISATION SOCIO-SPATIALE DE LA MARMOTTE ALPINE, 1ère Journée d'Étude sur la Marmotte Alpine, Ramousse R. & Le Berre M. eds. : 63-67.) : 'La taille du domaine vital du groupe est comprise entre 2,65 et 4,13 ha, et est corrélée positivement à la taille du groupe. Les domaines vitaux individuels s'échelonnent entre 1,15 et 3,07 ha, ceux des adultes et des 2-ans étant supérieurs à ceux des un-an. Le recouvrement moyen entre 2 groupes est de l'ordre de 8 à 12%, alors que celui entre individus de même groupe est de l'ordre de 60 à 90%.'
Cela nous permet d'estimer la surface réellement occupée par les marmottes dans la région du Mézenc, en 1990, entre 29.15 ha et 45.43 ha.
Alimentation
Les marmottes adultes consomment environ 400 g de végétaux verts (feuilles, fleurs, tiges, herbes) par jour pendant les quelques 200 jours de leur période d'activité annuelle. En 1990, on peut estimer la consommation totale de la population de marmottes du Mézenc à environ 3840 kg de fourrage vert par an, soit un prélèvement de 84.53 à 131.73 kg/ha/an (une vache consomme 70 kg d'herbe fraîche par jour). On peut donc considérer que l'ensemble des marmottes du Mézenc a prélevé en 1990 autant de végétaux verts que 0.3 vaches.
Effet de l'hiver
L'hiver 1989-1990 n'a pas causé de pertes particulières à la population de marmottes qui montre, d'une sortie d'hibernation à l'autre, une progression de 20 %.
Progression numérique
Avec, en 1990, un taux global de progression annuelle de 10.42 %, nous constatons que la population de marmottes du Mézenc se porte plutôt bien.


FIN (provisoire) des RESULTATS



Cartographie du paysage marmottien du Mezenc en 1990



En survolant chaque pastille colorée, une étiquette vous indique le nom du site et la variation positive ou négative d'effectif entre 1989 et 1990. Vous pouvez obtenir plus d'information sur chacun de ces sites en cliquant sur les pastilles colorées de la carte.


Легенда : Рост Постоянно Уменьшение Исчезновение

Цитата : распределение сурков Мезенка - © 2017, Le Berre M., Metral J. (ONCFS), Putz O. (LPO) & Ramousse R.
Последние модификации от 08-01-2013 10:03:15