Dispersion et Colonisation
par les Marmottes du Mézenc

Analyse de la Vitesse de Colonisation

On appelle vitesse de colonisation, le rapport distance/temps calculé site par site, à partir du premier point de lâcher (Site 1, Gandoulet), point de référence. L'axe horizontal du graphe traduit le nombre d'années écoulées depuis le premier lâcher.

Avant 1989, la vitesse de colonisation variait de 73 à 3260 m/an, avec une valeur médiane de 186 m/an (moyenne : 508.07m/an).
De 1990 à 1999, la vitesse de colonisation variait de 55 à 908 m/an, avec une valeur médiane de 188 m/an (moyenne : 235.89m/an).
De 2000 à 2009, la vitesse de colonisation variait de 14 à 762 m/an, avec une valeur médiane de 215.5 m/an (moyenne : 259.03m/an).

L'analyse par tranche de 10 ans montre que les vitesses de colonisation ont peu évolué au cours du temps, avec des vitesses médianes inférieures à 400 m/an.
La seule exception concerne le site n° 39 (d'Ourseyre) qui, 3 ans après le début de l'introduction, se trouve à 9780 m au Sud-Est de Gandoulet, ce qui correspond à une vitesse exceptionnelle de 3260 m/an!!


Survoler les points avec la souris pour faire apparaître leurs coordonnées (année d'installation, vitesse en m/an).

Citation : Distribution des Marmottes du Mézenc - © 2017, Le Berre M., Metral J. (ONCFS), Putz O. (LPO) & Ramousse R.
Dernière modification le 03-12-2010 08:08:28