Dispersion et Colonisation
par les Marmottes du Mézenc

Evolution de l'Effectif Total

L'importance d'une population est évaluée par son effectif total, c'est à dire le nombre total de jeunes et d'adultes observés chaque année.

Cet effectif est établi chaque année depuis 1988, grâce à cinq comptages annuels.

Le graphe ci-contre traduit l'évolution annuelle de l'effectif de marmottes du Mézenc depuis 1988.
Ce graphe permet deux constatations importantes :
1. Globalement, la population s'accroit de façon continue. Afin de préciser la dynamique de cet accroissement, nous calculons les paramètres de position statistique de cet effectif (médiane, moyenne, écart-type) ainsi que le coefficient d'accroissement et le temps de doublement (tableau ci-dessous).
2. Dans le détail, on constate plusieurs accidents démographiques où la population diminue de façon plus ou moins importante (voir : Analyse des accidents démographiques).

Statistiques descriptives de l'accroissement du nombre de marmottes

Avant 1989, le nombre de marmottes observées a varié de 37 à 48 marmottes.

De 1990 à 1999, le nombre de marmottes observées a varié de 53 à 228 marmottes.

De 2000 à 2009, le nombre de marmottes observées a varié de 204 à 497 marmottes.

Depuis 2010, le nombre de marmottes observées a varié de 481 à 603 marmottes.

PériodeNb Max MarmottesMedianeMoyenneNombre ThéoriqueTaux AcroissementTemps Doublement
Avant 19894842.542.5 ± 43.21490.154.62
De 1990 à 1999228135.5131.9 ± 67.959180.332.1
De 2000 à 2009497297.5336.9 ± 167.717560.144.95
Depuis 2010603484514.3 ± 214.916330.0417.33
Previsions 2010594484xxx5940.061.21
Previsions 20201106xxxxxx11060.061.52

Nombre Max de Marmottes : c'est le nombre maximum de marmottes observé durant la période considérée.
Médian : c'est le nombre médian m de marmottes observé durant la période considérée.
Moyenne : c'est le nombre moyen de marmottes observé durant la période considérée. La moyenne est complétée par ± l'écart-type.
Nombre Théorique : c'est le nombre théorique max de marmottes pour la période, calculé en multipliant le nombre de marmottes de départ N par le taux d'accroissement pendant le nombre d'années n de la période : NT = N * (1+TA)n
Taux d'accroissement : le taux d'accroissement par période TA est obtenu en soustrayant l'effectif de marmottes M(t) de l'année de départ de l'effectif de l'année finale M(t+n). L'accroissement [M(t+n) - M(t)] est rapporté à l'effectif maximum de marmottes connus durant cette période M(t) * n (avec n = nombre d'années) : TA = [M(t+n) - M(t)] / M(t) * n
Temps de doublement : c'est le nombre d'années nécessaire pour que le nombre de marmottes double, dans une hypothèse de croissance linéaire. Il est approché par la formule TD = ln(2) / TA.



Citation : Distribution des Marmottes du Mézenc - © 2017, Le Berre M., Metral J. (ONCFS), Putz O. (LPO) & Ramousse R.
Dernière modification le 27-04-2017 14:40:43