Distribution des Marmottes du Mézenc


Le site de Gandoulet, sur fond de Mézenc<br> Le site de Gandoulet, sur fond de Mézenc

Historique de l'introduction des marmottes au Mézenc

En 1980, 11 marmottes alpines adultes ou subadultes ont été introduites au bas du Massif du Mézenc, sur le site de Gandoulet (1350 m d'altitude). Il s'agit d'un lieu situé dans le bassin du Rhône, exposé au Sud et riche en pierriers. Les marmottes avaient été capturées par des gardes de l'Office National de la Chasse et des Parcs Nationaux, dans les Alpes de Savoie. Elles appartenaient à différents groupes familiaux. Il n'y avait eu ni marquage des animaux, ni préparation de terriers artificiels.

Quatre renforcements ont été effectués sur ce site, en 1983 (15 marmottes), en 1985 (12 individus), en 1986 (5 individus) et en 1987 (10 marmottes). Cependant, en 1984, on ne constata pas d'installation de marmottes sur ce site, mais trois autres sites avaient été colonisés près de sources, à 1400 m d'altitude et respectivement à 3600, 3750 and 6900 m du site de lâcher.

En 1989, alors que onze groupes familiaux étaient déjà installés (9 dans la partie méditerranéenne et 2 dans la partie atlantique), 32 marmottes supplémentaires ont été relachées dans un grand pierrier du bassin atlantique, à 6 km du premier site de lâcher. Un groupe familial continue d'occuper cet emplacement depuis cette date.
AnnéeSiteNb.Total
198011111
198311515
198511212
1986955
198711010
1989363232
199111
20
36
41
4
5
7
7
23
Total108

L'opération d'introduction des marmottes dans le Mézenc a donc compris deux lâchers dans des sites sans marmottes (soit 43 animaux) et neuf renforcements entre 1983 et 1991. Au total, 108 marmottes ont été transportées et lachées dans le Mézenc.

La population actuelle de marmottes du Mézenc est donc issue de ces 108 marmottes relachées entre 1980 et 1991.

Citation : Distribution des Marmottes du Mézenc - © 2017, Le Berre M., Metral J. (ONCFS), Putz O. (LPO) & Ramousse R.
Dernière modification le 27-11-2010 14:27:16